Un peu d'histoire ...

 

Le domaine du Biofeedback vit le jour dans les années 50.  La première application médicale auprès des humains fut développée par M. Sterman dans les années 70 auprès de clients souffrant d’épilepsie.  Vers la fin des années 80, un protocole spécifique a vu le jour pour les vétérans de la Guerre du Vietnam souffrant de stress post-traumatique. Les résultats furent impressionnants. Les premiers équipements de neurofeedback informatisés furent conçus durant cette période.

 

Au fil des recherches et études cliniques, il fut démontré que le neurofeedback pouvait soulager divers symptômes ou dysfonctionnements. 

 

De nos jours,  deux types de systèmes sont utilisés :

 

– Le système de la première génération (neurofeedback linéaire) consiste en un entraînement spécifique de certaines ondes cérébrales situées dans des zones ciblées du cerveau. Le protocole se base sur une analyse des ondes cérébrales comparées à une banque de données normatives, grâce à l’utilisation du EEG quantitatif.

 

– Le système NeurOptimal® (non linéaire) de Zengar Institute s’appuie sur la capacité du cerveau à s’autoréguler lorsque la bonne information lui est fournie. C’est ce système que j’utilise.